Un peu d’histoire et de bien être.

Tout d’abord il faut savoir que l’envie de monter ce site qui bien qu’ancrée depuis de nombreuses années dans ma conscience est totalement paradoxale avec mon mode de vie actuel.

Si mon phrasé est toujours plein d’entrain à l’idée de découvrir un nouveau pays, une nouvelle ville et ses innombrables supermarchés, marchés et mode de vie culinaire, si je peux toujours m’extasier devant le packaging d’un produit ou sur la dernière tendance culinaire actuelle dans la capitale et si je bave d’envie devant les menus des plus élaborés au plus simple et conviviaux, j’ai décidé depuis bientôt 1 mois d’être au régime.

(Vous avez vu l’effet dramatique ?)

giphy

Oui oui, je sais j’entends déjà les “Quoi mais non ! tu es sublime “ Rooooh merci pour le compliment ! Mais avant de m’y mettre j’ai quand même eu tout un pour-parler avec moi-même, mes jeans trop petits et mes trente-deux trente-quatre robes qui commençaient à me boudiner. Enfer sur terre, je vis également à Paris où la publicité est omniprésente et me renvoi l’idéal d’un corps en bonne santé, svelte et sportif. Si vous me connaissez un peu, vous savez que je reprends le sport tous les deux mois avec plein d‘énergie mais que mon mode de vie entre boulot et études est très vite contraignant, good news : J’ai fini les études ! Donc j’ai beaucoup plus de temps pour moi, bad news : même après plus de trois semaines de jogging je déteste toujours autant ça et mon attention est vite capté par autres chose (les linéaires du supermarché le plus proche par exemple).

giphyfood

Donc, après un monologue interne très intense j’ai listé les raisons de cette volonté à faire un régime:

  • Rentrer dans mes fringues : objectif numéro un, j’ai absolument pas envie de laisser mes économies dans l’industrie de la mode.
  • Me sentir à l’aise avec mon corps: j’ai l’impression que dans notre société contemporaine, être en phase avec son soi physique est une bataille de chaque instant entre les pubs sur les règles difficiles, sur les régimes plaisir, sur les complexes de toutes filles et ses nouvelles modes totalement connes (mascara pour sourcils, rouge à lèvre repulpant, push-up pour fesses) et celles pour les infections d’ongles (très sexy la pub au dîner, merci beaucoup)) chaque nana en prend un sacré coup tous les matins devant son miroir et devant l’attente canonique de la société, bref c’est triste. Bref perso, j’ai toujours eu un regard très critique sur mon propre corps, je ne me trouve bien que sur les photos du passé et à l’époque c’était la même chose, j’ai envie d’être bien dans le moment présent et d’être contente de moi.
  • Etre en bonne santé : mine de rien, se bourrer de sucres et de gras à longueur de journée je ne pense pas (et je pense que toute la profession médicale hoche la tête avec moi) que ce soit une bonne idée. Je suis une accro aux sucres depuis toute petite, lent ou rapide, je n’ai jamais su me défaire de cette habitude, certes les plats de pâtes étaient parfois une nécessité économique mais aussi une facilité. Remplumer mon corps de fruits et légumes frais avec des vitamines et nutri-éléments excellents pour une vie longue et saine est devenu important (et puis un petit plaisir gustatif de temps en temps n’a jamais tué personne (faudrait quand même que je vérifie)).
  • Avoir un nouveau regard sur la nourriture, voire un nouveau goût ! Depuis la diminution drastique des sucres et autres glucides mon palais est beaucoup plus heureux et je ressens des sensations nouvelles, j’ai plus souvent l’eau à la bouche, certains aliments chatouillent mes papilles et les sensations en machouillant me comblent de bonheur. Fou !
  • J’ai 28 ans, et j’ai pas envie de me retrouver à 50 à me dire que j’ai gâché mon corps et ma vie, c’est maintenant les plus belles (et dynamiques) années, je veux que mon bien-être se retranscrive autant sur pellicule que dans mes souvenirs, je ne veux pas regarder plus tard les photos et ne voir que du gras plutôt que des rires et des bêtises. Si je fais ce régime c’est une volonté propre de réussir quelque chose par moi même et d’en être fière dans mes prochaines années.

Alors voilà nous sommes le 21 septembre, j’ai débuté le régime le 16 août et j’en suis à -5.2 kilos. J’en ai encore pour un moment, et je dois par la suite, débuter une phase de stabilisation pour ne pas reprendre tout d’un coup. Donc, je fais attention à ce que je mange, essentiellement des protéines et des légumes, pas d’assaisonnement, pas de desserts sucrés, pas d’alcool, pas de viennoiseries, pas de chocolat chaud, pas de pain, pas de féculents, pas de sushis, pas de #Donuts, pas de pizza, ni même de schokobons et encore moins de beurre salé ! (Tu la sens l’angoisse de l’estomac là ?). Régime assez restrictif en soi et triste pour une personne qui aime goûter à tout et grignoter devant Netflix (vous n’imaginez pas à quel point j’ai envie de manger des gaufres, des donuts, des Oreos, et des jus de fruits, oh et des bruschetta aussi!).

tumblr_llxn0p0F2C1qbsviuo1_500

Le plus difficile pour une parisienne avec des ami(e)s merveilleux, c’est que les régimes vous coupent socialement du monde, mais je fais avec et je sors et je donne du mien à coup de Coca Zero, de salades et plats végétariens, je ne veux pas comme expliqué précédemment regretter quoi que ce soit, donc oui je sors, je rentre à 4h du matin sans ivresse et je dîne light au restaurant.

Dernier point, ce n’est pas parce que je suis au régime que je ne goûte plus, je m’autorise pour les raisons de ce blog à tester de temps en temps des produits coup de cœur, à prendre une petite -riquiqui-  part de gâteau à un mariage, à continuer à baver devant les vitrines des pâtissiers et à lécher le fond de la casserole. J’ai même repris le goût à cuisiner et je m’occupe avec plaisir de confectionner petits plats et gourmandises pour les gens qui m’entourent. Donc pas de soucis à se faire, ce blog à de beaux jours devant lui !

giphy (6)

Vers l’infini et OM NOM NOM !

Une réflexion sur “Un peu d’histoire et de bien être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *