Mon histoire d’amour avec Popelini

J’ai une vraie passion pour les petits choux de Popelini, dis comme ça ça fait penser un peu à un post sponsorisé mais il n’en est rien.

425956_320246351367715_882129009_n
Crédit photo: Popelini©

J’ai fait la première fois connaissance avec cette pâtisserie un soir d’hiver alors que je remontais la rue des Martyrs pour retrouver quelques amis et festoyer tous ensemble. Je ne sais pas bien si vous avez déjà été dans la rue des Martyrs, mais c’est un peu le temple de la gastronomie et des petits plaisirs sucrés. Cookies, Madeleine, Fromages, tout y passe, je peux littéralement y trainer des heures et baver sur toutes les vitrines de la rue sans jamais retrouver les mêmes choses à chaque visite (Bon plan tourisme d’ailleurs pour découvrir le charme de Paris).
Bref, après avoir passé La Fabrique à Cookies et Mesdemoiselles Madeleines, mon coeur a fait un bond dans sa cage à la vue si douce et si fluffy (oui oui fluffy) de ces adorables petits choux à la crème. Bon planning oblige, j’ai fait l’impasse mais pour mieux y revenir le weekend suivant #Minikiff

Le choix entre les différents parfums est un vrai calvaire : Vanille de Madagascar, Caramel beurre salé, Cheesecake Cassis ou encore Chocolat au lait/Fruit de la passion, sans oublier le chou du jour fourré à la crème chantilly et les parfums du moment : Bailey’s, Pêche Melba et autres pêchés de gourmandise (heureusement qu’une autre boutique est ouverte pas loin de chez loin hé hé!).
En bouche la promesse est tenue : Un choux moelleux qui se tient et une crème savoureuse, fraiche et onctueuse, la petit pièce en pâte à sucre sur le dessus complète l’équilibre et la gourmandise de cette jolie pâtisserie. Le plus c’est la générosité du chou, pour un petit plaisir coupable un seul est largement suffisant, pour plus de plaisir n’hésitez pas à succomber à un second (pas plus, faut pas abusé des bonnes choses). Niveau conservation, ils se tiennent comme des merveilles au réfrigérateur.

Capture d’écran 2015-09-10 à 20.20.29

Capture d’écran 2015-09-10 à 20.20.53

IMG_20150910_181410

Attention néanmoins les petits choux deviennent une véritable addiction, pour preuve je profite de chaque anniversaire, fêtes et surprises amoureuse pour courir dans leur boutique.

Popelini
29 rue Debelleyme, Paris 3e
44 rue des Martyrs, Paris 9e
Ouvertes du mardi au dimanche

Une réflexion sur “Mon histoire d’amour avec Popelini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *