Les Bols de Jean

Pas facile de trouver un endroit où déjeuner tranquille avec ses copines qui soit à la fois accueillant, bon, et bien situé surtout le midi en pleine semaine. Après une micro-consultation nos trois avis sont tranchés comme du bon pain et nous allons d’un pas conquérant (et très curieux) vers le nouveau venu de la capital qui fait parler de lui de façon virale : Les Bols de Jean.

Après la saison 3 de Top Chef 2012, Jean Imbert refait parler de lui en 2015 avec l’ouverture de son nouveau concept en collaboration avec le boulanger Eric Kayser : Les Bols de Jean.

Un grand bol d’air frais souffle sur la food !

Loin d’être un concept super novateur, le bol garni à déjà conquis les États-Unis et l’Angleterre, cependant on peut remercier Jean Imbert de l’avoir mis à l’honneur en France et de savoir l’assaisonner avec passion et gourmandise. Et c’est près de la place de la Bourse que mes compères et moi-mêmes prenons place dans la file d’attente, ici c’est comme un fast food : pas de place et des serveurs un peu trop débordés, nous avons attendu pas mal de temps pour avoir une place assise et quand finalement nous nous décidons pour emporter notre bol, les places se libèrent mais les serveurs sont perdus et ne semblent pas vouloir nous asseoir, bien que nous avons la volonté de payer un supplément : sur place compter +2€ à votre addition par personne.

Bref un peu agacées et surtout affamées, nous quittons la boutique et allons dans le parc le plus proche, le destin est avec nous puisqu’il fait un soleil radieux et le parc est presque vide.
C’est ici que la découverte s’opère : chez Jean on ne sait pas trop si le concept d’une assiette mangeable est un véritable gain écologique (les emballages papier s’enchainent pour enfin trouver le bol) ou une aversion suprême à la vaisselle, c’est sûr que le poste de plongeur est désormais en voie d’extinction.

BolsDeJean_1

Coup de bol ?

Pour la dégustation j’ai choisi le Bol Curry de Poulet / Purée de patate douce / Ananas, déjà on peut dire que visuellement la promesse est là : le bol-pain semble bien rempli, les couleurs chantent sous mes yeux et mes papilles sont en effervescences avec cette délicieuse odeur qui se dégage de la boîte. Sans plus attendre (parce que j’ai une dalle de mammouth quand même) premier croque : le pain est crousti-moelleux façon brioche toastée à l’extérieur et j’ai même de la chance puisqu’il est encore chaud et agréable en bouche. Pour la garniture, c’est un grand Oui : le poulet est tendre sous la dent, mais genre bien tendre, on sent que le poulet au curry a cuit longtemps dans son lait de coco pour atteindre un tel degré de relaxation. La purée de patate douce est excellente et contraste avec l’habituel riz basmati, il y a des choses qui craquent sous la dent façon graines de sésames et autres c’est pas forcément agréable mais ont fait fi.

Les Bols de Jean
L’ensemble est harmonieux et très bon, je me demande toute de même si la place du pain dans l’assiette n’est pas trop importante (première fois de ma vie que je dis ça), je n’aurais pas dit non à un peu plus de rab (voire même d’échanger quelques parties de mon pain contre un peu plus de purée), deuxième constatation,  si l’ensemble est bon j’ai quand même la sensation de facilité car sans blague tout est mou, le pain est ramolli avec l’humidité du poulet au curry (qui lui même est super tendre) et de la chaleur, au final pas beaucoup de boulot de mastication, je cherche peut-être la petite bête, mais j’aime bien fournir un effort pour me délecter de mon plat.
Bref, on passe au dessert, parce que pas moyen de passer à côté de la mousse au chocolat de la maison : un peu compacte, voire même trop compacte, si est vrai qu’elle est assez bonne et fondante sur la langue il n’empêche pas que le petit pot, ça vous fait un dessert pour 4 repas d’affilés, je ne vous conseille pas le dessert, sérieusement, vous serrez rapidement full avec (tout) le pain !

Bols proposés à partir de 7,50 €.
Possibilité de demander un bol sans gluten !

La suite ?

La suite c’est la collab’ Jean Imbert (et ses bols) avec UberEATS, dimanche 10 Avril l’application livrait gratuitement les bols de Jean aux particuliers chanceux (sérieusement chanceux, Le Grille Pain a essayé pendant 1h45 sans coup de bol) pour promouvoir de un l’application tierce de Uber et  de deux le nouveau venu dans la liste des restaurants livrés par UberEATS, vous l’aurez compris : Les Bols de Jean, bientôt à l’affiche dans ton smartphone. Alors bon coup de pub ou flop monumental ? A en croire Twitter, c’est plutôt le flop par le nombre de plainte des personnes n’arrivant pas à commander pendant des heures et des heures, à en croire certains tweets à chaque opération marketing, Uber France foire à grande ampleur avec en cause sa logistique et son organisation… Affaire à suivre !

Les Bols de Jean
2 Rue de Choiseul,
75002 Paris

Une réflexion sur “Les Bols de Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *