La Chocolaterie

Après plus de 15 jours sur l’île de Koh-Lanta de la Grippe (et de la Bronchite Combo +9000), après que la chaleur de la machine à soleil quasi printanière n’affectait plus en rien ma température corporelle et que ma trachée était envahie de sable d’assèchement buccal, je peux le dire la tribu jaune à vaincu le destin et ce couillon de virus.
Heureusement que de temps en temps j’arrivais à gagner une épreuve de confort et d’immunité après des tâches aussi ardues que des nuits blanches ou plus de 24h de jeune…

Et c’était pas vraiment la joie.

La Chocolaterie, un espace mi-américain Mi-Breton mi-Lignac

Mais il y a des moments d’éclaircie (et d’hallucinations) sur l’île de la Grippe, où j’apprenais de bonne nouvelle, celles qui t’envoient un message contraire à ton cerveau disant : « C’est bon meuf, prépare tes béquilles t’es presque guérie va profiter de la vie et de la gourmandise de Cyril Lignac ! ».
Ouais, de ce style les messages, tout à fait. Tout ça pour dire qu’on avait capté mon cerveau et moi, entre deux épreuves de fièvre de Tonka (PADOUM TCHA) que Cyril Lignac avait ouvert sa Chocolaterie à moins de 400m de notre campement ! Et comme on est assez con pour croire que les infos mensongères son réelles : Koh-Lanta c’est fini va te rouler dans la farine de cacao, bref on a pris doudoune et CB pour aller faire une expédition (très compliquée je vous l’accorde) en territoire chocolaté !

Chocolaterie_1

Et après quelques sueurs et regards vitreux, on peut affirmer que La Chocolaterie de Cyril Lignac est le nouveau triangle d’or du Onzième, oui triangle vu que le chef a choisi d’ouvrir sa nouvelle adresse en face de Le Chardenoux, et également en face de sa pâtisserie. Saybon posez vos valises, allumez internet, vous n’aurez plus jamais besoin de vous déplacer trop loin pour manger, acheter votre pain, vous faire plaisir ou encore acheter le goûter des kids!

Pour en revenir à nos chocolatines (AHAH OUI CHOCOLATINE VAZY TU VAS FAIRE QUOI?!) La Chocolaterie de Cyril Lignac est un espace fusion et convivial, une sorte de coin détente, gourmand et qui fait aussi office de workshop. Un combo gagnant pour tout le monde, vous pouvez y manger des douceurs (en boire aussi), vous posez tranquille, utilisez le wifi, tricoter, bosser si vous le souhaitez, bref un lieu simple et égalant baigné dans un style de vieux Paris, de Hype à la Brooklyn et d’odeur de chocolat apaisante qui ravira votre petit coeur de parisien.

Chocolaterie_2

Côté gourmand, on sait bien que la créativité et technicité du Chef n’est plus a prouver, son motto : « Gourmand Croquant », vous laisse présager de chocolat dans tous leurs états, de viennoiseries et de desserts en veux-tu en voilà plus alléchant les uns que les autres. Si vous le l’aviez pas encore compris, le mot-clef et le concept est bien sur tout autour du chocolat.

Chocolaterie_5

Avec plus de 39° de fièvre j’ai jeté mon dévolu sur un jus d’orange pressé (sur place !) pour ranimer mon système immunitaire, un cookie-caramel-chocolat (TRIPLE BOOM), et une barre Caramel-Biscuit-Lait (TRIPLE YUM) que je garderai pour plus tard afin de prolonger le plaisir, et aussi parce que bon, le cookie a prit la place des 3/4 des apports énergétiques et caloriques dans mon estomac…
En soit le Cookie est très bon, pas trop croquant ni trop mou ce qu’on pourrait croire au vu de son enrobage de chocolat au lait. En revanche c’est mastoc, divisez-le en deux si vous ne voulez pas sortir avec une troisième fesses de la boutique, parce que Lignac n’a pas la louche dans sa poche quand il parle de gourmandise, et le coeur de caramel du cookie vous donnera directement la nationalité bretonne après dégustation.

Chocolaterie_7

Pour les barres chocolatées, on peut retrouver un peu tous les styles que la grande distribution peut nous offrir mais à des doses chimiques et sucrement malsaine. Ici les Mars, Twix et autre Snickers sont autrement authentique et sain, dans le sens où vous ne trouverez ni colorants, ni conservateurs et encore moins d’additifs, c’est du vrai biscuit qui croque sous la dent, du vrai caramel qui vous colle au palais et du bon chocolat qui enrobe le tout (dans la version Caramel Biscuit Lait en tout cas), bref un Twix revisité façon Lignac avec tout l’amour du monde dedans, attention tout de même c’est limite FAT, je sais pas si j’étais encore sous le coup de la grippe mais j’ai pas réussi a finir, j’ai été un peu trop gênée par l’abondance du caramel qui surplombe la totalité du biscuit et l’asphyxie.

LaChocolaterie_3

LaChocolaterie_10

La Chocolaterie est un lieu charmant comme on en attendait depuis longtemps, un espace hors de la grisaille parisienne, très efficace pour briser la monotonie du pain au chocolat de quatre heures, à visiter de toute urgence.

La Chocolaterie
25, rue Chanzy
75011 Paris

Une réflexion sur “La Chocolaterie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *